foot.jpg

foot.jpg

PreviousNext

Poudergat Sports

Apr 7, 2021

POULDERGAT SPORTS


Catégorie : General
Posté par : mairie

Les jeunes à la rescousse – épisode trois

Nos deux précédents articles sur les jeunes à la rescousse du club ont eu le don de piquer et d’hérisser les poils de la première des premières des équipes de jeunes de Pouldergat Sports à savoir celle des générations 1950 lors de la saison 1969-1970. Cette équipe cadette était composée des joueurs suivants: Philippe LE BARS, André BARIOU, LE FLOC’H brother’s (Christian et Jean), Gilbert LE BRUSQ, Jean-Luc CROCQ, Jean-Yves LE GUELLEC(PIGNON), Jean-Yves BRANJOU (PILOU), Jean-René KERDREUX, Marc PHILIPPE, Gaby LE BRUSQ, Jean-Yves SERGENT, Robert LOZACH , Marcel LE GOUILL...

A l’origine, la création de cette équipe de jeunes était devenue obligatoire du fait de la montée du club en Promotion d’Honneur (R3 aujourd’hui) si bien entendu, le club acceptait l’accession. Ce qui fût entériné lors de l’assemblée générale. Au final, c’est, donc, une bande de copains, coachée par Guy LUCAS, qui se retrouvera chaque week-end sur les terrains de foot du coin pour défendre les couleurs locales contre les clubs comme Plouhinec, Pont l’Abbé, Gars d’Ys, Plomodiern ou les équipes de la région quimpéroise.

Jean LE FLOC’H confirme la solidarité de cette équipe : « Nous n’étions pas tous des footeux. Par exemple, si mon frère, Christian, était un joueur acharné, moi, j’étais plus dilettante et désintéressé. Cependant, pour l’équipe, pour le club, pour Pouldergat, nous sommes 3 ou 4 dans mon cas à avoir accepté d’y participer. Je ne le regrette pas car nous avons eu des bons moments »

Et quel bon moment ! En effet,, pour un coup d’essai, ce fût un coup de maître avec une seconde place au classement final derrière Plouhinec dès cette première année d’existence. Philippe LE BARS se souvient avec émotion de cette et de sa première saison à POULDERGAT-SPORTS : « J’y ai connu, probablement, mon plus mauvais et mon meilleur souvenir de footballeur lors d’une des rares défaites de la saison lors du match retour contre les Gars d’Ys à Pouldergat (1-4). En effet, j’étais au marquage du n°10 adverse au talent prometteur, minime surclassé de surcroît et qui allait éclabousser le match par la qualité de son jeu….Son nom ? Christian GOURCUFF, tout simplement, qui rejoindra 3 saisons plus tard le Stade Rennais pour finir sa formation de footballeur et remporter la coupe Gambardella avant d’embrasser une carrière de joueur et d’entraineur que tout le monde connaît ».

Mais revenons à cette génération des années 50 et à André BARIOU qui a tenu à apporter son témoignage : « Je devais travailler à la ferme le dimanche matin pour aider mes parents. Parfois, je n’arrivais qu’à la mi-temps. Une fois, nous étions menés 4 à 0 par les Gâs d’Ys et nous avions renversé la vapeur en l’emportant 5 à 4…Devine qui a marqué les 5 buts ? Moi, je ne te mens pas. Un autre fait dont je me souviens bien : notre première grève…Les seniors avaient le droit à une sortie festive à Brest et pas notre équipe (nous avions 17 ans environ). Pour toute réponse, nous avions laissé gagner l’équipe adverse qui n’était autre que Plouhinec, leader du groupe alors que nous étions en mesure de les battre…Un restant de mai 68, sans doute, je plaisante ». Toutefois, rappelons que cette génération permettra de maintenir une équipe B au moment où le club connaitra des rétrogradations successives et de nombreux départs au début des années 70…En effet, c’est grâce à elle que l’équipe A restera compétitive pendant de nombreuses saisons jusqu’au point d’orgue du fameux derby contre Poullan sur Mer lors de la saison 1983-1984 que nous avons, déjà, relaté. Cette génération restera fidèle aux couleurs du club de nombreuses années durant en étant à l’origine la création de l’équipe de foot-loisirs au début des années 1990.

Enfin, nous ne pouvons finir cette article :

  • sans donner un coup chapeau à Philippe, fidèle parmi les fidèles de Pouldergat Sports, et, qui foule, encore, de nos jours, la pelouse du terrain municipal, Eugène DEUDE, soit depuis maintenant… 50 ans…. un demi-siècle… si nos calculs sont bons….

  • Ni sans avoir une pensée, profonde et sincère, aux joueurs, trop tôt, disparus, de cette équipe talentueuse Nous ne les oublions pas.

 

 

 

Read more

Postez votre article !

Texte explicatif pour l'utilisation par les responsables des associations du formulaire d'envoi d'articles et de photos.