Ti an Holl.jpg

Ti an Holl.jpg

PreviousNext

Hall - 4ème trimestre 2021

Dec 16, 2020

POULDERGAT SPORTS: un club tourné vers les échanges


Catégorie : General
Posté par : mairie

Avec la vulgarisation des moyens de transport, le club n’a pas échappé à l’envie des jeunes de voyager, surtout, avec la génération dite « post soixante huitarde »

Ainsi, au temps de la « folie verte », une délégation alla supporter «Sainté» à Liverpool lors du quart de finale retour de la Coupe d’Europe des Clubs Champions soit, actuellement, la Champions League, en mars 1977. Pour rappel aux plus jeunes, les « Verts » avaient remporté le match aller 1 à 0 sur un but de Dominique BATHENAY, alors, au sommet de son art. Dans l’antre d’ « Anfield Road », les 47000 supporters des « Reds » pensaient supplanter les 8000 supporters stéphanois dont la délégation pouldergatoise composée de: Jean-Claude FLOCH’LAY, Gérard LE COZ, Robert LE COZ, Jean-Yves LE GALL, Yves MAO, plus deux invités extérieurs dont un banquier nécessaire au financement du déplacement, cela va de soi. Ces derniers s’étaient parfaitement organisés : 2 voitures légères, habillés des maillots verts et blancs du « Cadran », lecteur de cassette en bandoulière qui répétait inlassablement : « Qui sont les plus forts, évidemment, c’est les Verts », banderoles et drapeaux bretons. Si les français allaient s’avouer vaincus et éliminés sur le terrain, (défaite 3 à 1), nos vaillants supporters ont eu le mérite de faire taire les «You ‘ll never walk alone» lorsque Dominique BATHENAY, encore lui, égalisa d’un missile « stratophérique » que je conseille de visionner pour ceux qui ne l’ont jamais vu ou qui ne s’en souviennent plus. La 3ème mi-temps sera plus équilibrée que les supporters anglais ne le pensaient au point qu’ils arrachèrent certains maillots de nos compatriotes en guise de Trophée qui, en retour, «chipaient «des écharpes» de Liverpool FC….

Cette délégation allait donner des fourmis dans les jambes aux autres supporters et joueurs du club qui, sous la férule de Philippe LE BARS, Yves SIGNOR et Henri GOURMELEN et consorts, multiplieront, par la suite, les échanges départementaux ( Hanvec, Saint-Thois, ou, plus tard, Kerlouan) ou, nationaux, (Chailland en Mayenne, Saint Même Les Carrières en Charente et Chateauneuf en Charente toujours ou la commune à «Chouan» (le copain à Pilou) et Maillezais en Vendée, Salon de la Tour dans la Corrèze ou Montfort sur Meu en Ille et Vilaine). Tous ces déplacements étaient réalisés avec le « car à Jean » (Transports PERROT de Kroas Kerzegat). Inutile de vous dire que l’autoradio y était inaudible du fait que les participants répétaient à tue-tête notre hymne local « Anywhere we can go ». Toutes nos « visites» entraînaient des matchs « retours » à Pouldergat dans une ambiance indescriptible. Au bout du compte, une nouvelle association communale et interassociative voyait le jour: Pouldergat Echanges. Certains étés, la vie du « bourg » était mouvementée et ponctuée d’accents nouveaux et chantants.

Cette dynamique locale allait aboutir à un jumelage avec la commune galloise de Cwmaman, jumelage officialisé en 1989.

Tant et si bien que les « Rouges et Blancs » s’ouvraient les portes européennes par un déplacement épique au Pays de Galles en 1989. Ce déplacement allait solidariser toute une génération « juniore » qui s’était illustrée en coupe Gambardella en éliminant le FC Douarnenez (André SAVINA, Philippe JONCOUR, Frédéric COSQUER, Nicolas LE BIHAN, Gwenaël ARHANT, Christophe STEPHAN, David THOMAS, Jean-René KERVAREC, Fabrice MICHEL, Guénaël LE COZ,)…avec les seniors d’alors: Tintin LE GUELLEC, Gégé LE COZ, Jean-Yves SURVILLE, Pierre KERVAREC, Luc COATMEUR, Christian LE FLOC’H, Jeannot LE GOUILL, Kiki FLOCH’LAY, Mich MOALIC, Didier LE COZ, Ronan KERVAREC, Jean-Michel et Gildas CASTREC, Paul KERVAREC, Patrice COSQUER, Pascal LE FRIANT sans oublier quelques illustres accompagnateurs: Maurice POUCHOUX, Jean-Louis BILLON, Brun CELTON... Parmi les très nombreuses anecdotes du week-end, comment ne pas se souvenir de cette première soirée dans un pub bondé de la ville voisine d’Ammanford où, en l’honneur de leurs hôtes, quelques joueurs du bagad sortiront la cornemuse pour jouer le Bro Gozh ma Zadoù (hymne breton qui présente la particularité d’être également l’hymne Gallois). Ceci entrainera une réaction immédiate de toute l’assistance qui se lèvera pour chanter en cœur leur hymne national. Des rencontres entre les équipes de Pouldergat-Sports et de Cwmamann furent évidemment organisées. La première, entre les équipes B, sur un véritable terrain de boue situé au fond d’une vallée, se soldera par un match nul (2 -2). La seconde entre les équipes A aura lieu le dimanche matin. Elle montrera une opposition de style entre le jeu de passes latérales déployé en 1er mi-temps par Pouldergat-Sports et le style direct et physique très britannique de Cwmaman en seconde mi-temps. Score final: 5 – 0 en faveur des locaux. Les visiteurs avaient probablement laissé trop d’énergie dans la soirée précédente… Ce déplacement reste marqué, à jamais, dans la mémoire de toute une génération de joueurs de Pouldergat-Sports.

 

Bref, une équipe d’amis était née.

Les joutes européennes allaient se poursuivre en Allemagne, dans une commune proche de Cologne, via les Glaziked et les nombreux footballeurs alors présents dans le groupe comme il a été dit dans l’article de la semaine passée. Nos hôtes allemands, mis au « parfum » de notre seconde passion pour le ballon rond, nous proposèrent une rencontre amicale avec, un gag aux vaincus. L’équipe présentée avait belle allure : Jean-René et Ronan KERVAREC, Pascal LE FRIANT, Fanch COSQUER, Jean-Michel CASTREC, Fred GUILLOU, Brun CELTON, David LE BARS, Pierre CARIOU, Jean-Marc LE BERRE, tous joueurs à Pouldergat Sports à l’époque. Les allemands faisaient grise mine à la mi-temps atteinte sur un score de parité de 0 à 0. En seconde période, les sonneurs devaient déposer « les armes » non sans avoir démérité mais victimes d’hyperactivité comme disait un des membres. Ils durent satisfaire à des épreuves nocturnes…..qu’ils accomplirent avec brio.

De mémoire, le dernier vrai déplacement du club s’est déroulé en Corrèze à Salon de la Tour, précisément. Pouldergat Sports y défia l’équipe de rugby locale : match nul au ballon rond, une volée de bois vert au ballon ovale et une 3ème mi-temps remportée de haute lutte grâce à l’omniprésence de Brun au biniou.

Tous ces échanges ne demandent qu’à renaitre de leurs cendres pour un peu que vous ayez la flamme et l’envie de la rallumer….

P-S: dans ces échanges internationaux, ne pas oublier, l’envoi de jeux de maillots, chaussures, shorts et chaussettes aux enfants de l’école de M’BOUR au Sénégal.