img63.jpg

img63.jpg

PreviousNext

Education

Dec 2, 2020

POULDERGAT SPORTS 2020/2021 : LE COZ ’brothers’


Catégorie : General
Posté par : mairie

De tout temps, bon nombre de frères ont joué ensemble à Pouldergat Sports en équipe première (même si certains duos ont fait peu de match): les MOREAU, LE BARS (Kermenguy, le record: 4 en même temps), LE GUELLEC, BARIOU, BIDON, CROCQ, SIGNOR, LE GALL (dont l’entraîneur actuel), STEPHAN, FRIANT (du bourg au siècle dernier et ceux, plus jeunes de Rosternic) KERVAREC (eux, c’est une vraie mafia), CASTREC, TRIVIDIC, BAUDOUARD, SAVINA, EVANO (leurs neveux) CELTON, LE COZ (Moustoulgoat) et, actuellement, donc les LE COZ mais d’où ? .

Non, non, vous n’y êtes pas. Il ne s’agît pas de vos illustres anciens (Gégé, Robert ou Jean qui fût président du club) mais des fils à Bruno.

Bruno ! C’est qui ? doivent, du coup, se dire les lecteurs que nous remercions pour les satisfecit de cette rubrique. (ah, ah, c’est moins facile que Pierre BRIANT ou cette fameuse montée, assurément leur répondra-t-on)

Natif de Méné Kergesten, Bruno a joué au FC Pouldavid avant de rejoindre les rangs des rouges et blancs lors de la saison 92/93 pour ne plus les quitter pendant 12 ans exerçant différents postes de joueur comme milieu défensif, stoppeur, libéro mais c’est au poste d’arrière droit qu’il excellait le mieux, apportant, dès qu’il le pouvait, un soutien bienvenu à ses attaquants. Présent et combattif, Bruno hérita du brassard de capitaine au moment des retraits de Luc COATMEUR et de Pierre KERVAREC. Du reste, son frère, Christophe, a joué au club, également, le plus souvent en B ou C mais avec des apparitions en première au poste de gardien où il nous a laissé des souvenirs impérissables.


Mais, revenons au sujet du jour les LE COZ Brother’s.

En effet, qui aurait imaginé que, 15 ans plus tard, une autre paire de LE COZ, Eymeric et Killian, les fils de Bruno, lui auraient pris sa succession au sein de la défense pouldergatoise ? Personne à l’époque. Cependant, si Killian fût le premier à nous rejoindre en 2015 en seniors, c’est son frère, Eymeric qui fût le premier à enfiler le maillot pouldergatois lors de la saison 2000/2001 en tant que débutant. Mais, l’école de foot n’ayant plus cours, Eymeric signait au FC DOUARNENEZ, 6 ans, avant de rejoindre les jeunes stellistes douarnenistes voisins 3 ans. Puis, plus rien. Coupure ? Adolescence ? Foot corpo ? Un mélange de tout, certainement. Mais, l’ambiance, le sport, son frère, Killian, devaient lui manquer. En effet, Eymeric a signé son retour à Pouldergat Sports l’an dernier, conquis, sans doute, par l’ambiance, la jeunesse, l’esprit, les dirigeants et les entraîneurs du club et …son frangin « Kill, le tueur ». de 3 ans son cadet. Killian n’a connu que 3 clubs : FC Douarn durant 8 années, le footcorpo, 4 ans, et Pouldergat Sports depuis 2015. Timide et réservé à ses débuts, Kiki s’est fait, progressivement, une place, qu’écris je, une forteresse au sein de la défense locale. Sous son comportement flegmatique et british, comme dit Luc GIBBINS, se cache un joueur précis, combattif, correct sur l’homme…Bref, un libéro HORS PAIR, n’hésitant pas à monter sur corner et inscrire des buts de la tête. Son alter égo de « breur », Eymeric est plus expansif et dissert (à l’image de son parrain, le fantasque Totophe). Sous sa lenteur, toute apparente et légèrement, bedonnante, ce latéral met, le plus souvent, sous l’éteignoir des ailiers, paraît-il véloces mais pris au piège de sa science footballistique et son tacle implacable. Le plus beau : les voir associer en charnière centrale, 25 ans de moyenne d’âge, certes, mais un véritable coffre-fort si le samedi n’a pas été trop humide. Longue durée à ce duo à Pouldergat, car, en prenant, le poste de secrétaire du club, nous espérons que Kiki et Eymeric seront, naturellement, des nôtres pour les 100 ans du club en 2023.

P-S : dans la liste des frères ayant joué en première, nous avons, sûrement, des oublié des noms.

NOUS AVONS BESOIN DE VOTRE AIDE.

 

 killian et Emerick défense de PS lors du match de coupe de france contre Penhars

 

Read more

Postez votre article !