Pôle social

Sep 27, 2017

AMZER -GWECHALL -Reprise des activités


Catégorie : General
Posté par : mairie


Séances de Généalogie

 

- Vendredi 29 septembre – Vendredi 22 octobre – Vendredi 24 novembre – 14h-16h30 -
Salle Ti an holl, Foennec Veur -

Les séances sont ouvertes à toutes et à tous, Pouldergatois et habitants des communes extérieures – Pour la 1ère séance, se munir des noms et prénoms de ses grands-parents – Gratuit -

 

Exposition GUERRE 39-45

 

Comme déjà annoncé, l'association prépare également une exposition sur la guerre 39-45 qui se tiendra sans doute au début du mois de juin 2018. Les dates seront communiquées ultérieurement après concertation avec la mairie. Des bénévoles ont déjà sollicité plusieurs habitants pour obtenir des informations sur les conditions de vie pendant l'occupation, les événements marquants et/ou tragiques comme l'assassinat du maire Guillaume Le Brun, l'arrestation de l'instituteur Yves Riou dans sa classe, l'inhumation dans le cimetière de Pouldergat, de deux jeunes résistants de Bannalec, fusillés à Quimper et le crash de l'avion dont le pilote a été identifié grâce aux travaux de recherche d'un membre de l'équipe.

 

Les recherches actuelles mènent nos limiers à Caen, aux Etats-Unis et aussi bien entendu sur notre commune.

 

André Kervarec a recensé 36 prisonniers pouldergatois et 33 prisonniers pouldavistes – C'est pourquoi, nous réitérons notre appel pour récupérer les photos des Pouldergatois et des Pouldavistes, faits prisonniers à la débâcle en 1940 et qui ont passé pour la majorité d'entre eux, cinq longues années dans les stalag, loin de leur pays, de leur village, de leur famille. Merci d'en parler autour de vous.

Nous rappelons que Pouldergat fut la commune du Finistère qui compta le plus de prisonniers de guerre : « à l'autre extrémité, la déplorable palme revient à Pouldergat dans le canton de Douarnenez qui totalise 13,74 % de PG... » (Source Les prisonniers de guerre de 1940-1945 en Bretagne » Christian Bougeard et Nathalie Cariou - presses universitaires de Rennes).

 

Alain Lamé a également entrepris un gros travail de recherches sur le crash de l'avion en date du 11 septembre 1944 et a réussi à identifier le pilote américain le lieutenant Haugan Weld Higgis, décédé en 1995. En relation avec son épouse et ses enfants, il a obtenu des éléments sur les origines du crash et a certainement suscité beaucoup d'émotion Outre-Atlantique.

Tous ces travaux de recherches ravivent la mémoire de nos anciens qui nous livrent certaines anecdotes comme Céline du Bourg, qui le jour du crash gardait les vaches en compagnie de Pierre de Dinaou et d'un autre jeune et s'est retrouvée toute seule avec tous les troupeaux, les garçons étant partis aux nouvelles. Comme ils ne revenaient pas, elle a ouvert les barrières pour laisser partir les vaches, a pris son vélo et s'est rendu elle aussi sur le lieu de l'événement.

 



@crédits photos - Amzer Gwechall